Chute spectaculaire des prix immobiliers en vue ? Les experts tirent la sonnette d’alarme !

découvrez toutes les tendances et actualités du marché immobilier avec des analyses approfondies sur le marché de l'immobilier.

La stabilité du marché immobilier est mise à mal alors que des experts avertissent d’une possible chute spectaculaire des prix. Cette alerte soulève des inquiétudes quant à l’avenir du secteur immobilier et suscite des interrogations chez les investisseurs et les propriétaires. Quelles sont les causes de cette situation alarmante et quelles en sont les potentielles conséquences ?

Le marché immobilier américain pourrait être à l’aube d’une importante correction, selon Chris Vermeulen, stratège en chef chez The Technical Traders. Des signaux inquiétants se multiplient dans le secteur, alors que les coûts d’emprunt semblent destinés à rester élevés pour une durée prolongée.

Une stabilisation précaire de la construction

La construction de logements unifamiliaux et multifamiliaux a atteint un plateau après une chute abrupte l’année dernière. Ce phénomène rappelle celui observé avant la correction immobilière de 2008, souligne Vermeulen. Bien que cette stabilisation soit probablement due à une explosion des investissements dans le secteur, l’immobilier reste en péril, surtout si les taux hypothécaires demeurent élevés.

Vermeulen qualifie cette situation de “cache-misère”. Il affirme que les récents signes de stabilisation ne sont qu’un simple rebond et que la véritable détérioration de la situation menace encore de s’aggraver. “C’est le dernier bastion”, indique-t-il, où “vous pouvez encore tirer un peu de profit de ces bâtiments”.

Impact des coûts élevés des matériaux et de la main-d’œuvre

Les coûts des matériaux et de la main-d’œuvre sont en hausse, ce qui complique encore la rentabilité du secteur. Parallèlement, les prix des biens immobiliers et la stabilité financière continuent de chuter, créant un paysage dangereux pour les investisseurs.

Risque de refinancement pour les propriétaires commerciaux

Bien que la plupart des maisons unifamiliales aux États-Unis soient financées par des hypothèques à taux fixe sur 30 ans, les taux d’intérêt élevés pourraient poser un problème pour les propriétaires immobiliers ayant besoin de refinancer plus tôt. Cela concerne particulièrement les propriétaires de biens commerciaux, un secteur qui verra 900 milliards de dollars de dettes arriver à échéance cette année, d’après des données de Bloomberg.

Augmentation alarmante des saisies immobilières commerciales

Selon Vermeulen, une pression continue sur les taux d’intérêt pourrait engendrer une vague de détresses. Les saisies des biens immobiliers commerciaux ont bondi de 117% sur un an au premier trimestre, d’après les données d’ATTOM.

Un effondrement des prix immobiliers résidentiels peu probable, mais inquiétant

En ce qui concerne l’immobilier résidentiel, Vermeulen estime qu’il est peu probable que les prix des logements s’effondrent comme en 2008. Cependant, une nouvelle faiblesse du marché pourrait déclencher une vente paniquée parmi les investisseurs, notamment ceux impliqués dans les Sociétés immobilières et ETF.

Vermeulen met en garde : “Les gens ne réalisent pas que l’immobilier est prêt pour une nouvelle chute majeure. Ils achètent maintenant parce qu’il y a eu un repli, mais je pense que nous allons assister à un effondrement”, a-t-il ajouté.

Avertissements des experts du secteur immobilier

Des professionnels de l’immobilier ont mis en garde contre une correction des prix immobiliers depuis un an, en particulier dans le secteur immobilier commercial. Les valeurs des bureaux ont chuté de 35% depuis la pandémie de COVID-19, et cette tendance pourrait se poursuivre avec l’augmentation des taux d’occupation vacants et des refinancements à des taux d’intérêt plus élevés et des valorisations immobilières plus basses, selon Fitch Ratings.