De l’urgence de construire en hauteur

logement social

Logement social en crise, loi SRU non appliquée, candidats à l’élection présidentielle mobilisés sur la question du logement… Dans un contexte propice à la réflexion collective, le silence est total sur la construction en hauteur. Et pourtant, à l’heure du foncier rare et cher, seule la construction en hauteur permet la construction rapide et massive de logement à bas prix. Il suffit de voyager à Berlin, Brimingham (Tour Snow Hill 43 étages) et Varsovie (Tour Zlotta 200m de haut) pour s’apercevoir que les tours du XXIème siècle peuvent être belles, confortables et bien insérées dans le patrimoine urbain.

En 1884, la règlementation parisienne plafonne à 20 m les immeubles (à l’époque, cette hauteur constitue un « plafond » technologique). En 1970, on construit une cinquantaine de tours de 90/105 m de haut dans les 13ème et 15ème arrondissements, de 30 à 36 étages. En 2001, la majorité Delanoë vote un « PLU » qui limite la hauteur des immeubles à 25 m, sauf exception (37 m autorisé dans certains quartiers soit 12 à 14 étages). Bref, à l’heure des technologies de construction du XXIème siècle, notre pensée architecturale reste bloquée sur le XIXème.

374000 demandeurs de logements sociaux en Ile-de-France : il n’en fallait pas moins pour que le groupe communiste au Conseil de Paris lance la fronde et relance cet hiver le dossier de la construction de tours à Paris, malgré la défiance des Verts. Nos écologistes ne connaissent-ils pas le projet Hypergreen, cette tour de 246 m qui produit 70% de ses besoins énergétiques ?

50% de nos concitoyens rêvent d’habiter une maison individuelle : les tours n’ont pas bonne presse dans notre pays, chacun ayant en tête les « barres » vite et mal construites dans les « quartiers ».

Il est donc urgent de décloisonner l’opinion sur ce sujet. Les grands architectes français ont beaucoup à dire sur le sujet puisqu’ils construisent beaucoup en hauteur… hors de nos frontières !

Autres articles Actualité

classement site immobilier

Classement des sites immobiliers

Classement de la diffusion des sites immobiliers spécialisés – Janvier 2008 – en millions de visites mensuelles 2. Seloger.com                7,10 (est.)*** (+1 place)1. PAP.fr*                         7,01 M  (-1 place)3. Logic-Immo.com**   3,10 M =4. Acheter-louer.fr*      2,54 M =5. EntreParticuliers*     1,71 M (new)6. Explorimmo.com**  1,53 M (-1 place)7. Refleximmo.com**  1,02 M(-1 place)8. Pro-a-part.com*       0,65 M (-1 place) Source : * eStat / ** OJD

cachan sarkozy

De Cachan au Plan de relance : on a toujours besoin de 500.000 logements

Souvenez-vous : été 2006, l’affaire des squatteurs éclate et fait la une des médias. La police expulse les familles occupant illégalement le bâtiment F du campus de l’université de Cachan, en banlieue sud de Paris. Suite à ce drame du logement, un accord était intervenu avec l’Etat grâce à la médiation du pasteur Kabongo-Mbaya, du

bras de fer

AvendreAlouer et Logic-Immo.com : la bataille des challengers

Depuis le rachat d’AvendreAlouer.com par Price Minister en 2007, la croissance de l’audience de ce site est forte, poussée par la puissance de feu de PrinceMinister.com, qui figure parmi les 20 sites français les plus visités. Lors du 1er semestre 2008, AvendreAlouer à revendiquer la 1ère place du marché, devant Seloger.com (en avril) et plusieurs

location saisonniere

La Mairie de Paris en guerre contre la location saisonnière

Vers une interdiction de la location de courte durée à Paris ? Dans le cadre de ma profession, je rencontre souvent des particuliers qui cherchent à acheter un appartement dans le but de le louer. Certains choisissent la location traditionnelle, mais d’autres optent plutôt pour de la location meublée de courte durée : une solution très

gestion immobiliere

De quoi s’occupe une société de gestion immobilière ?

Une société de gestion immobilière s’occupe bien évidemment de la gestion des immeubles. Mais de qui s’agit t-il réellement, quels sont ses mandats et obligations ? Les services de base de la gestion immobilière Aide et présence à la livraison Suivi et levée des réserves La sélection rigoureuse des dossiers des futurs locataires Nécessité d’exigence sur