Garantie d’un emprunt : Choisir la caution ou l’hypothèque ?

garantie emprunt

La caution et l’hypothèque sont les deux catégories de garanties possibles dans un contrat de prêt immobilier. Il existe plusieurs différences entre elles.

Les coûts

La caution est un acte sous seing privé qui ne nécessite aucun enregistrement, aucun acte notarié ni aucune obligation de publication au journal officiel. Dans le cas d’un cautionnement par un organisme financier, l’emprunteur aura une contribution à verser dans un fond mutuel. Ce coût représente environ 1 % à 1.50 % du montant global du prêt.

L’hypothèque doit être signée devant un notaire pour être valable. En plus des frais d’enregistrement et de publication ainsi que les honoraires du notaire, il faut prévoir des frais de main levée en cas de remboursement anticipé. Elle représente environ 2 % du montant global du prêt (sans les frais de main levée).

Il faut en conclure que la caution est plus économique puisqu’on estime faire un gain allant de 30 à 50 % en optant plutôt pour la caution que pour l’hypothèque.

Les risques

Dans le cas d’une hypothèque, l’emprunteur peut perdre son bien définitivement. Afin d’éviter cette situation désagréable, il a la possibilité d’effectuer un accord à l’amiable avec la banque. Des solutions de rééchelonnement de la dette peuvent être envisagées, mais cela ne le dispensera pas de payer la totalité de l’emprunt en plus des indemnités de retard. Une fois la saisie ordonnée, le débiteur ne peut plus rien faire. Une fois que l’hypothèque a été correctement enregistrée, il n’y a plus aucune possibilité de recours.

Dans un cas de cautionnement, le principal risque est de perdre sa crédibilité. Si la caution est solidaire, elle sera sollicitée dès le premier cas d’impayés. Tandis qu’une caution simple déclenche automatiquement des poursuites judiciaires contre le débiteur avant de se tourner vers la caution. Mais en faisant appel à une société de cautionnement, ce genre de problème est rapidement évité.

La fiabilité de la garantie

Les banques feront davantage confiance à une garantie sous forme de caution, car les sociétés de cautionnement sont plus fiables que les personnes.

L’hypothèque présente un risque majeur pour la banque : le prix de vente du bien peut ne pas rembourser la totalité du crédit. Malgré le droit de privilège et le droit de suite dont elle bénéficie, la banque peut refuser si elle estime être lésée.

Les démarches et les formalités

Dans le cas de l’hypothèque, les étapes à suivre sont multiples. La construction de la garantie peut prendre plusieurs semaines. Il est donc important de s’y prendre à l’avance afin de respecter les délais imposés dans les offres de prêts faites par les banques.

La caution s’obtient sur étude de dossier. La société de cautionnement peut accepter tout comme elle peut refuser. Il faudra prévoir donc un délai de 48 à 72 h pour obtenir une réponse.

Quelle garantie choisir pour son prêt immobilier ?

Au vu de ces informations, on ne peut constater la supériorité de la caution sur l’hypothèque. La caution est plus simple, plus rapide, plus économique. Elle ne nécessite aucune démarche notariale, aucun enregistrement. En outre, les chances d’obtenir un prêt sont plus élevées avec un cautionnement étant donné les liens intrinsèques des banques avec les sociétés de cautionnement. Par ailleurs, l’emprunteur a la possibilité de récupérer une partie de sa contribution à la fin du contrat de prêt. En effet, la société de cautionnement prélève une commission sur la contribution de départ. La commission varie d’une banque à l’autre. Si tout va bien jusqu’à la fin du contrat, l’emprunteur pourra donc récupérer jusqu’à environ 80 % de la somme initialement déposée. Il n’est donc pas surprenant que de plus en plus d’emprunteurs préfèrent opter pour la caution de nos jours.

Autres articles Achat, vente

chasseur immobilier

Qu’est-ce qu’un chasseur d’appartements ?

La chasse d’appartements, un nouveau moyen d’optimiser sa recherche immobilière Avec l’explosion d’Internet et des nouveaux moyens de communication, chercher un appartement est aujourd’hui beaucoup plus accessible : la preuve, près de 40 % des transactions immobilières se font entre particuliers, sans intervention d’un professionnel de l’immobilier. Effectivement, un acheteur peut choisir de mener seul sa recherche

achat a distance

Acheter à distance : cas pratique

Faire appel à un intermédiaire de confiance pour investir à Paris depuis l’étranger Qui a dit qu’il fallait impérativement être sur place pour acheter un appartement à Paris ? Voilà ce qu’a pu découvrir un couple de jeunes français expatriés à New-York. Malgré son installation dans la « grosse pomme », le couple restait très attaché à sa

pret social

Le prêt d’accession sociale

Le prêt d’accession sociale en résumé + Idéal pour les foyer à faibles revenus + Possibilité de stopper le crédit pendant les phases de chômage de l’emprunteur – Conditionné par le revenu fiscal du demandeur – Le taux actuel est légèrement situé au-dessus de la moyenne – Limité à l’achat d’une résidence principale Un crédit

agence immobiliere

Pourquoi acheter via une agence immobilière ?

Acheter un appartement n’est pas un acte anodin : il s’agit même souvent du plus gros achat d’une vie ! C’est la raison pour laquelle une telle action ne doit pas être prise à la légère. Si certains acquéreurs font le choix de rechercher eux-mêmes le bien de leurs rêves, nombreux sont ceux qui font appel à

pret immobilier

Le prêt immobilier, petit guide

Quels sont les différents types de prêt ? On constate plusieurs types de prêts : Le prêt 1% employeur : connu aussi sous le nom de « prêt action logement », ce prêt à taux très faible (entre 1.5 et 3%) est accordé par un employeur à ses salariés. Il permet l’acquisition d’une résidence principale