La colocation

colocation

La colocation fait de plus en plus d’adeptes en France auprès des étudiants, des jeunes salariés et même des plus âgés qui choisissent de rompre avec leur solitude.  Si vivre en colocation présente de nombreux avantages financiers et « affectifs », il est important de prendre en compte tous les éléments (pratiques, juridiques, etc.).

Comment trouver un colocataire ?

L’étape à ne surtout pas négliger est celle du choix du colocataire. En effet, vous partagerez avec cette personne votre quotidien, mais également les responsabilités vis-à-vis des obligations locatives

Pour ce choix, orientez-vous de préférence vers des amis ou des proches de votre réseau (amis d’amis, amis de la famille, etc.). D’une manière générale, assurez-vous du sérieux de la personne et privilégiez vos « affinités ». Fixez au préalable les règles de fonctionnement (prix, période, gestion du quotidien, etc.) et n’hésitez pas à les officialiser par écrit.

Comment trouver un logement pour une colocation

Pour trouver un bien à louer en colocation, vous pouvez utiliser le circuit classique de recherche de location. Cependant, force est de constater que de nombreux propriétaires sont réticents à l’égard de la colocation. N’hésitez pas à mettre en avant votre sérieux …

Afin de simplifier votre recherche de location, quelle que soit la solution choisie (de particulier à particulier ou agence immobilière), nous mettons à votre disposition un service vous permettant de trouver facilement votre colocation.

Grâce à Futur Locataire, trouvez votre future location en quelques clics :

  • Fini les répondeurs saturés et le fameux « c’est déjà loué » ;
  • Fini les visites inutiles de biens ne correspondant ni à votre situation ni à vos exigences ;

Ne cherchez plus ! Votre future location vient à vous en quelques clics.

Vous nous décrivez le type de location que vous cherchez ainsi que votre situation personnelle.

Nous soumettons votre recherche à des bailleurs ayant des biens similaires et vous proposons des offres de location.

Dans quelle mesure les colocataires sont-ils solidaires ?

La solidarité des colocataires varie selon les clauses du bail. Cependant, d’une manière générale, les colocataires sont solidaires et tous responsables vis-à-vis des obligations locatives. Cela concerne aussi bien le paiement des loyers que les dégradations, les nuisances, etc. 

Par exemple, concernant la solidarité des loyers, si l’un des colocataires vient à ne plus payer sa part, les autres colocataires se retrouvent dans l’obligation de le faire pour lui. En cas de litige, le propriétaire a même le droit de se retourner contre un seul colocataire pour exiger l’intégralité du montant dû.

A noter que les colocataires sont solidaires jusqu’au terme du bail. Lorsqu’un colocataire est amené à quitter la colocation sans modification préalable du bail, il reste solidaire du paiement du loyer.

Quel cautionnement en matière de colocation ?

Comme pour une location classique, le propriétaire est en droit de demander une caution. La particularité de la colocation réside dans le fait qu’en cas de clause de solidarité, la caution s’engage pour tous les colocataires.

Pour en savoir plus sur le cautionnement.

Comment quitter une colocation ?

Un colocataire a le droit de quitter sa location à tout moment. Il doit simplement en avertir son propriétaire par lettre recommandée avec accusé de réception et respecter son préavis (pour en savoir plus sur les durées de préavis).

Le (ou les autres) colocataire(s) peut(vent) s’il(s) le souhaite(nt) rester dans les lieux. Dans ce cas, le bail se poursuit pour lui(eux). A noter qu’en cas de clause de solidarité, le colocataire sortant reste solidaire des obligations locatives jusqu’au terme du bail.

Peut-on percevoir des aides en colocation ?

Sous certaines conditions fixées par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), les colocataires sont en droit de percevoir des aides. Parmi elles, on retrouve la plus courante : l’Aide Personnalisée au Logement (APL).

Ainsi, le colocataire déclare sa part de loyer et perçoit une aide en fonction de celle-ci.

Autres articles Location

bail location

Le bail / le contrat de location

Vous avez finalement trouvé la location que vous recherchiez, vous l’avez visitée et vous avez envoyé votre dossier de candidature qui a été retenu. L’étape qui suit fera de vous le locataire officiel du logement : la signature du bail (aussi appelé contrat de location). Quelle utilité ? Le bail permet d’officialiser une location. Il

resiliation bail

La résiliation du bail

La résiliation par le locataire Vous pouvez résilier votre bail quand vous le souhaitez, quelle que soit la durée pour laquelle vous avez signé : celle-ci n’engage que le propriétaire. Il vous suffit de lui envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception et de respecter un préavis de 3 mois. Sous certaines conditions, ce

loyer

Le loyer et les charges locatives

De quoi se compose le loyer ? Lors de la mise en location d’un bien, le propriétaire fixe le loyer. Il est libre d’en choisir le montant en fonction de l’offre et de la demande (hormis dispositions particulières). On distingue alors le loyer hors charges (loyer à proprement parler) de la provision de charges. En

location meublée

Qu’est ce qu’une location meublée ?

On parle de location meublée lorsqu’un logement décent permet aux locataires de vivre convenablement sans l’apport de meubles supplémentaires. Quelles sont les règles applicables aux locations meublées ? D’après la loi du 6 juillet 1989 et les articles L. 632-1 et s. du Code de la construction, seules les dispositions suivantes sont applicables : Le

immobilier charges

Explication de l’avis d’échéance et du solde de charges

Qu’est ce que les charges locatives ? Les charges locatives (ou charges récupérables) recouvrent les frais engagés par Moulins Habitat et remboursables par les locataires. Les charges concernent : Des frais liés au logement : Consommation d’eau, chauffage collectif ou entretien de chaudière individuelle… Les taxes locatives Des frais liés à l’usage de l’immeuble :