Prêt immobilier : Choisir Taux fixe ou Taux révisable ?

pret immobilier

Les avantages du taux fixe

Dans un prêt immobilier, le « taux fixe » est déterminé au début de l’emprunt et il ne varie plus. Le débiteur peut ainsi connaître le coût total du prêt et par conséquent, il connaîtra aussi le montant total des intérêts à payer, avant même que le contrat ne soit signé. Avec les mensualités fixes, on évite les mauvaises surprises à la fin du mois. Ce type de taux est idéal pour les particuliers qui veulent miser davantage sur la sécurité.

En cas de fluctuation du marché des taux, le « taux fixe » lui reste le même. Concrètement, si les taux baissent de manière générale, vous êtes désavantagé, car vous n’en profitez pas. Mais si les taux augmentent, vous faites de sérieuses économies.

Par ailleurs, le mode de calcul du taux fixe est simple. Il suffit de l’appliquer sur le montant emprunté en tenant compte de la durée et on peut obtenir le montant des mensualités à rembourser.

Le seul bémol, c’est qu’un « taux fixe » est généralement toujours élevé par rapport au « taux variable ». On constate aujourd’hui un écart de 1 point entre eux.

Les avantages du taux révisable

Le point fort du « taux révisable » est sa grande souplesse. Elle varie en effet en fonction de la fluctuation du marché des taux. Elle peut donc changer plusieurs fois pendant la durée du crédit. Les hausses comme les baisses seront répercutées sur les mensualités ou sur la durée du prêt. Si les taux baissent alors, le « taux révisable » baisse aussi et on économise de l’argent. Dans le cas contraire, on paie plus cher. Comme son nom l’indique, le taux est révisé chaque année en se calquant sur l’indice Euribor. Le taux révisable est donc idéal pour les emprunts courts qui nécessitent une bonne visibilité de l’évolution des indices.

Il existe cependant un système qui consiste à limiter les prises de risques de l’emprunteur : le taux capé. Il va permettre de fixer un plafond au-delà duquel le taux révisable ne peut monter ou baisser. Dans les faits, lorsqu’un taux est capé à 2% par exemple cela signifie que ce taux ne pourra évoluer que de 2 points à la hausse et de 2 points à la baisse durant toute la durée du crédit. Ainsi, un crédit à taux révisable capé de 3% ne montera qu’à 5 % maximum et ne descendra qu’à 1% minimum.

En général, le taux variable est toujours moins élevé que le taux fixe. Le principal avantage du taux variable est sa souplesse. Elle peut se négocier tout au long de la durée du crédit.

L’autre avantage du taux variable est que le remboursement anticipé n’entraîne aucuns frais ou indemnité supplémentaire.

Quel type de taux choisir pour son prêt ?

En résumé, plus on prend des risques plus le taux est faible. Moins on prend de risques, plus le taux est élevé. Chaque taux a ses avantages et ses inconvénients. L’avantage du taux fixe est la sécurité, tandis que l’avantage du taux révisable est la souplesse. Mais il y a un paramètre qui peut aider à la prise de décision : la durée du crédit.

Pour les crédits courts (moins de 10 ou 6 ans), il est préférable d’opter pour un taux révisable. En effet, il est possible de spéculer et de prévoir l’évolution de l’indice Euribor sur une période courte. Plus on a de visibilité sur l’évolution des indices plus on peut prendre de risques. Ce qui est loin d’être le cas sur une période plus longue allant de 10 à 30 ans. Pour les crédits longs (plus de 10 ans), il est préférable de choisir un taux fixe.

De plus, il est à rappeler qu’il est toujours possible de renégocier son crédit quelque soit le type de taux choisi.

Autres articles Achat, vente

epargne logement

Plan épargne logement et Compte épargne logement

Plan épargne logement (PEL) Le Plan épargne logement est connu pour être un des recours les plus utilisés en matière de crédit immobilier. L’enjeu du PEL consiste à inciter les ménages français à épargner dans un premier temps et accessoirement, dans un second temps, à pouvoir acheter un logement. Les caractéristiques du PEL : Il

garantie emprunt

Garantie d’un emprunt : Choisir la caution ou l’hypothèque ?

La caution et l’hypothèque sont les deux catégories de garanties possibles dans un contrat de prêt immobilier. Il existe plusieurs différences entre elles. Les coûts La caution est un acte sous seing privé qui ne nécessite aucun enregistrement, aucun acte notarié ni aucune obligation de publication au journal officiel. Dans le cas d’un cautionnement par

immobilier assurance

Les assurances de l’emprunteur

Le mode de fonctionnement et le rôle de l’assurance emprunteur. L’assurance de l’emprunteur permet de protéger l’emprunteur en garantissant le remboursement de la dette mensuelle. Pour faire marcher l’assurance, il est nécessaire d’invoquer un motif sérieux qui entre dans le champ d’action de l’assurance souscrite. La souscription à une assurance est une pratique obligatoire pour

cahier des charges

Comment établir mon cahier des charges ?

Le point de départ incontournable pour optimiser vos recherches En tant qu’agent immobilier, combien de fois ne me suis-je pas retrouvé face à des clients qui cherchaient à acheter un appartement sans même savoir sur quels critères se baser ? Sachez le : établir un cahier des charges précis est INDISPENSABLE. Pourquoi établir un cahier des

allemagne immobilier

Acheter un bien immobilier en Allemagne : ce qu’il faut savoir avant de signer.

Vous venez de trouver l’appartement ou la maison de vos rêves et vous vous demandez comment faire au plus vite afin que l’affaire ne vous passe sous le nez ! Comment être sûr qu’il s’agisse du bon bien immobilier ? Quels sont les documents nécessaires ? À quoi dois-je faire attention ? Le prêt immobilier.